DRYCOOLER : nouveau système de refroidissement

11/03/2019

Depuis plus de vingt ans, les couvoirs de GRIMAUD FRERES SELECTION étaient équipés de tours aéroréfrigérantes.

Ce système de refroidissement  d’eau des incubateurs et des éclosoirs fonctionne par évaporation (processus adiabatique). C’est donc un système naturel très économique en énergie mais qui, lors de fortes chaleurs, ne suffisait pas et devait être compensé par l’utilisation de l’eau du réseau sans recyclage («système en eau perdue »). . Depuis le 13 décembre 2004, une nouvelle réglementation concernant le risque de légionellose nous obligeait à procéder à des analyses récurrentes ainsi qu’à des traitements bactéricides systématiques de l’eau des tours. Ces  nouvelles contraintes ont entrainé des coûts importants pouvant atteindre 6000 € par tour par an soit 12000 € par couvoir, sans compter le temps passé par les personnes en charge de leur suivi. Malgré toutes les précautions prises, il était très difficile de maintenir sur l’ensemble de nos couvoirs le niveau de contamination en dessous du seuil réglementaire (lié à la gestion du redémarrage de machines). Chaque dépassement, même minime, nous obligeait à arrêter la tour et à la nettoyer complètement. Pendant ces périodes, nous fonctionnions en « eau perdue » pour refroidir les machines. Au-delà d’un certain seuil, nous devions faire une déclaration auprès de la DDPP, voir organiser un contrôle par un organisme externe. Face à ce constat, les Service Généraux accompagnés du service environnement ont étudié une solution pour se libérer de la contrainte légionellose. Plutôt que d’opter pour un système de production d’eau glacée très énergivore, le choix s’est orienté vers un système de refroidissement par air mais en circuit fermé appelé « DRYCOOLER ». Jumelé avec un petit groupe froid pour faire face aux pointes de chaleurs extrêmes, ce système équipe désormais l’ensemble des couvoirs GRIMAUD FRERES SELECTION. Pour exemple, le coût d’installation pour le couvoir C7 a été de 46000 €. Grâce à ce système, nous nous sommes détachés de contraintes réglementaires lourdes tout en optant pour des installations ayant un faible impact sur l’environnement, et pour un coût de fonctionnement moindre.

Pin It on Pinterest

Share This